Le trio de tête du groupe était occupé par trois filles, trois belles jeunes filles : la capitaine Julie, la douce et capricieuse Mélanie et finalement la provoquante et déjantée Mathilde. De l’extérieur, ce trio était inébranlable, intouchable et soudé. De l’intérieur, les choses étaient bien plus complexes. La vérité c’est que malgré ces apparences d’amitié, certaines se battaient pour obtenir une place et une autre pour la conserver.

Je me souviens d’une histoire, une histoire qui marqua nos années lycée tant il changea la face du groupe. A cette époque, Mathilde et Damien étaient ensemble. Mélanie, quant à elle, sortait avec l’ex de Mathilde, Steve. Il existait pourtant une règle, une règle qui interdisait à une amie de sortir avec un de ses ex. Dans certains cas, des cas bien particuliers, on acceptait des exceptions à cette règle. Ce fut le cas. Leur couple ne dura que quelques mois.

Là où Mathilde voyait une meilleure amie, je voyais en Mélanie quelque chose de différent, elle avait soif de pouvoir. Ce qui faisait sa supériorité, c’était la connaissance de ses dons, sa beauté qui ne laissait personne indifférent et personne ne pouvait lui résister. C’est par ses dons qu’elle espérait un jour conquérir ce pouvoir et être la seule et unique numéro 1.

Quant à moi, je fus l’effroyable témoin de l’étendue de son talent. Il faut savoir que peu de temps après sa rupture, Damien, toujours en couple avec Mathilde, devient son meilleur ami, son confident. Un début innocent et pourtant le plan était bien plus tordu. Ce n’était pas son amitié qu’elle recherchait en Damien, mais son amour, tout son amour, afin qu’il ne reste plus rien à Mathilde. Quand celle-ci commença à s’en apercevoir, il était trop tard, le processus était en route.

Damien et Mélanie étaient chaque jour de plus en plus proches. Damien était quelqu’un de bien, je savais avec certitude que tant qu’il était en couple, rien ne se serait jamais passé. Toutefois, je ne suis pas certaine que le véritable but de Mélanie était de le pousser à la faute ou simplement de faire percevoir des sous-entendus. Ce fut rapidement le cas, les rumeurs, les bruits de couloir circulaient dans tout le lycée.

Quand ces bruits arrivèrent aux oreilles de Mathilde, je ne sais pas si c’est la trahison ou la peine de coeur qui fut le plus douloureux. Ce que je sais en revanche, c’est que sa colère fut tournée contre Damien. Dans cette affaire, Mélanie était sortie innocente et toujours considérée comme la meilleure amie de Mathilde. Le couple qu’il formait fut rapidement brisé mais pas leur amitié.

Je crois que c’est à ce moment que j’ai compris que ce trio, qui se faisait passer pour des amies, en vérité n’en n’était pas. Chacune d’entre-elles étaient en perpétuelle compétition les unes des autres. Evidemment, elles avaient toutes une stratégie bien particulière. A l’inverse, Mathilde utilisait la technique de « l’hypocrisie ». Plus elle se rapprochait de Julie, plus elle possédait de l’influence ; alors, elle flattait en permanence son égo afin de s’assurer sa place en haut.

Pour Julie, les choses étaient bien plus simples, son influence lui garantissait le respect des deux autres. Son statut n’obligeait pas le recours à ce genre de pratique. Il lui suffisait juste de garder ses rivales sous le coude afin de contrôler et d’anticiper leurs faits et gestes.

Je compris que le trio infernal n’était donc pas indestructible. Bien au contraire ! De l’intérieur, elles allaient se détruire au fil des années les unes contre les autres. En observant ces pratiques, je savais d’avance que je ne voulais pas terminer comme cela. Mon règne devrait être plus sain et mon arme sera la patience.

 

A.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s