L’amour véritable doit souvent s’incliner fasse aux crocs d’une séductrice impitoyable. Nadia aimait Damien d’un amour sincère, Mathilde en revanche aimait en lui l’homme qui l’était, et le reflet flatteur qui lui renvoyait.

Je ne sais pas ce qui était le plus douloureux, voir l’homme qu’on aime dans les bras d’une autre ou savoir que ces bras ne le méritent pas. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, Nadia se rapprocha de Mathilde. Je ne dirais pas que ce furent les meilleures amies du monde mais Nadia avait compris que pour parvenir à ses fins, Mathilde avait ce petit truc en plus qui ferait pencher la balance à tous les coups. C’est comme ça que Nadia découvrit sa féminité.

La jeune fille, peu sûre d’elle et mal dans sa peau, allait bientôt devenir une femme. Sa transformation se fit en seulement quelques mois. Cela débuta par sa mise en beauté, elle prit rapidement goût au maquillage qu’autrefois elle condamnait. Puis, elle prit vite conscience de son potentiel de séduction, de son charme auquel on ne pouvait pas rester insensible.

Dans le groupe, Mario et Erwan lui portaient un intérêt tout particulier. Quand elle comprit cela, elle en fit son terrain de jeu. C’est à ce moment que j’ai considéré que le désastre commença. Plus les jours passaient, plus Nadia devenait une experte. Ce qui débuta avec un simple jeu de regard fut rapidement transformé en une gestuelle bien plus entreprenante. Elle maitrisait l’art de la séduction, quitte à tomber dans la vulgarité, mettant sa fragilité en valeur, elle était devenue la « demoiselle en détresse » que chaque homme voulait protéger, ce qui était bien loin de l’affectueuse petite soeur qu’elle fut auparavant. Caresses, baisers en coin, massages, chuchotages à l’oreille, allusions calculées, tout était d’une telle précision qu’en seulement quelques semaines ces deux jeunes hommes étaient à ses pieds. Son jeu n’avait plus de limites. Quand elle comprit que tout était en place, elle se remit de manière plus subtile en quête de son seul et inaccessible amour. Voici comme Nadia prit une place importante dans le groupe. Certes, elle n’était pas leader mais avait déjà ses admirateurs, la route ne serait plus très longue.

Cependant, le dommage était bien là. Les deux hommes, victimes de son jeu, étaient désormais pris dans une compétition infernale pour conquérir ce coeur froid et déjà pris. Ils avaient fixé des règles, si l’un gagnait, l’autre s’inclinerait. Pour ce qui était des méthodes, il n’y avait aucune limite, chacun devant croire en son charme naturel. C’est comme cela que deux amis, autrefois proches, faillirent ne plus jamais se réconcilier.

Dans leur dernier retranchement et un brin de désespoir, chacun lui fit sa déclaration. Tous les deux furent refoulés. Malgré les apparences, Nadia leur dit qu’elle n’était pas prête pour s’engager dans une relation. Deux semaines plus tard, ils apprirent que Nadia sortait avec un certain Thomas, sorti de nulle part. Erwan se remit assez facilement de la nouvelle, ils aiment les femmes, toutes les femmes et le groupe en était rempli. Pour Mario, ce fut beaucoup plus difficile ; c’était son premier amour. Ayant été la seule témoin de cette manipulation, je fis mon possible pour réparer les dégâts qui avaient été causés, juste parce que j’avais vu en lui que son étincelle allait s’éteindre et que cet ami qui me faisait toujours rire, n’allait plus rire.

 

A.

Publicités

10 réflexions sur “(I)- Episode 4 : Apprentissage de la séduction

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s